Revenir à l'accueil
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité

UNE :

 
       
Retour au sommaire de la page
 

UNE

 

Actu

 

Economie

 

Culture

 

Sports

 

Lifestyle

 

Régions

 

Network

 

Retour aux articles

 
 
LA LIBRE.BE > UNE >
 

Jérémy Pierson reconnu coupable d'assassinat sur la jeune Béatrice Berlaimont

Le jury de la cour d'assises de la province du Luxembourg a reconnu, mercredi, Jérémy Pierson (30 ans) coupable d'assassinat, d'enlèvement, de viol et de séquestration de la jeune Béatrice Berlaimont.

Le jury a répondu positivement à la majorité des questions (soit 45 sur 47).

Les jurés ont délibéré pendant presque sept heures. avant de revenir dans la salle d'audience

Jérémy Pierson fait son apparition à son tour. L'accusé ne porte plus ses lunettes de vue. Celles-là mêmes qui le faisaient passer pour un autre homme depuis trois semaines. Le verdict tombe quelques minutes plus tard : Pierson est jugé coupable des principaux faits qui lui sont reprochés.

C'est peu de dire que la culpabilité de l'accusé est totale. Le jury a répondu positivement à la majorité des questions (soit 45 sur 47).

Concernant la mort de Béatrice Berlaimont, la question était de savoir s'il était coupable d'avoir volontairement, avec intention de donner la mort, commis un homicide sur la jeune fille ? "La réponse est oui. Il a enlevé une mineure de plus de 12 ans et a comme circonstance aggravante le fait d'avoir causé la mort de la jeune fille. Il est reconnu coupable de l'avoir violée et de l'avoir séquestrée", note la juge Annick Jackers.

Plus grave, cet homicide a été commis avec préméditation. C'était la seconde question importante de ce procès. "Dans la mesure où l'accusé a mis une corde autour du cou de la victime, il n'avait aucune autre intention que de la tuer. C'est donc une décision réfléchie et préméditée."

La juge enchaîne sur les faits commis à l'encontre de Sauvane Watelet. Là aussi, Jérémy Pierson est reconnu coupable : viol, menaces, séquestration, vols (la voiture de Sauvane et sa carte de banque) et incendie d'un véhicule. "Quand elle dit avoir craint pour sa vie, la version donnée par la victime est crédible. Elle a été torturée, c'est une circonstance aggravante."

Pour Maria H., agressée dans un parc au Grand-Duché, la préméditation est également confirmée. Les faits commis sur Madame G. (St-Avold) sont eux aussi avérés. À savoir, tentative de vol avec violence.

Les seuls éléments qui n'ont pas été retenus à charge de Jérémy Pierson concernent les stupéfiants. Du moins, en partie... "Détention et vente de cannabis; oui, coupable. Pour la kétamine et la MDMA, nous ne retenons rien."

À côté de ces faits, Jérémy Pierson est aussi reconnu coupable d'avoir réalisé plusieurs autres vols de novembre à décembre 2014 (sacs, voitures...) et délits (incendie de voitures, détention d'armes...).

Dès La fin de l'audience , les parties civiles se sont embrassées. Pierson est rentré tête basse, comme à son habitude, en prison. "Je remercie la justice et nos avocats. Jamais personne ne me rendra ma fille, mais je suis soulagée par ce verdict", annonce Isabelle Hustin, la maman de Béatrice.

Juste après, Sauvane Watelet fait son apparition. Digne, le sourire aux lèvres et la voix sûre. "On m'a rendu justice. Il a eu ce qu'il méritait. Je pense que mon témoignage et celui des autres victimes a quand même joué. Il prétendait être gentil, mais nous avons prouvé le contraire. Je vais tenter de tourner la page".

Ce jeudi aura lieu le débat sur la peine. Les parties civiles sont unanimes : elles souhaitent la peine la plus lourde.

 
 

 
Retour au début de la page
 
 
 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page