Revenir à l'accueil
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité

UNE :

 
       
Retour au sommaire de la page
 

UNE

 

Actu

 

Economie

 

Culture

 

Sports

 

Lifestyle

 

Débats

 

Régions

 

Light

 

Network

 

Retour aux articles

 
 
LA LIBRE.BE > UNE >
 

Le Hamas appelle à une "nouvelle intifada" après l'annonce de Trump sur Jérusalem

Le mouvement islamiste Hamas a appelé jeudi à un nouveau soulèvement populaire palestinien après la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. "On ne peut faire face à la politique sioniste soutenue par les Etats-Unis qu'en lançant une nouvelle intifada", a déclaré le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, dans un discours prononcé depuis la bande de Gaza.

De son côté, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé jeudi que le président américain Donald Trump était "entré à jamais dans l'histoire" de Jérusalem en reconnaissant cette dernière comme la capitale d'Israël. "Son nom s'affichera avec fierté au côté d'autres noms dans l'histoire glorieuse de notre ville", a-t-il dit lors d'un évènement organisé par le ministère des Affaires étrangères.


Israël déploie des renforts militaires en Cisjordanie après l'annonce de Trump

L'armée israélienne a annoncé jeudi qu'elle allait déployer des forces supplémentaires en Cisjordanie, territoire palestinien occupé, après la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël.

Une porte-parole de l'armée a indiqué que des bataillons supplémentaires seraient envoyés en Cisjordanie, et que d'autres forces se tenaient prêtes à intervenir, alors que l'annonce de M. Trump fait craindre des violences. Elle n'a pas précisé l'effectif total concerné.


 
 

 
Retour au début de la page
 
 
 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page