Revenir à l'accueil
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité

UNE :

 
       
Retour au sommaire de la page
 

UNE

 

Actu

 

Economie

 

Culture

 

Sports

 

Lifestyle

 

Débats

 

Régions

 

Light

 

Network

 

Retour aux articles

 
 
LA LIBRE.BE > UNE >
 

Waterloo: 1.600? pour... de l'eau de Javel et du savon !

Un couple de Waterlootois a bien failli se faire arnaquer par de faux démousseurs !

La technique est connue et maîtrisée : de faux démousseurs prétextent un problème sur une toiture et tentent de faire payer les propriétaires (généralement des personnes âgées) des sommes folles pour des produits... bidons !

La semaine dernière, ce sont les parents de Corinne qui ont bien failli en être victimes. "Un homme a sonné à la porte de chez mes parents en disant qu'il y avait un problème sur le toit, que des ardoises étaient cassées, qu'il y avait de la mousse et qu'il risquait d'y avoir des infiltrations d'eau, explique-t-elle. Mais que justement, ils étaient là pour un voisin, dont ils citent le nom pour mettre en confiance, et qu'il leur restait du produit pour faire le travail directement."

Sauf qu'en discutant avec leurs victimes qui trouvaient cette manière d'agir un peu étonnante, les faux démousseurs ont expliqué que le mélange de produits était déjà réalisé et qu'ils devraient de toute manière payer 1.600 euros !

Face à cette situation, la maman de Corinne a eu le bon réflexe : appeler sa fille. "Je lui ai dit de ne surtout rien payer en cash et de demander la facture pour payer par virement. Visiblement, cela ne leur a pas plu et quand ma maman leur a dit que j'arrivais pour voir les produits qu'ils utilisaient, ils ont détalé en disant que c'était gratuit."

Comme on peut s'en douter, quand Corinne est arrivée sur place, il n'y avait plus personne. Quant aux produits utilisés, ils étaient loin d'être conforme à ce qui était annoncé. "J'ai tout de suite senti une odeur d'eau de Javel et j'ai vu de la mousse aux endroits où ils avaient pulvérisé le restant de leur produit. Ce n'était que de l'eau de Javel et du savon !"

Rapidement, Corinne est allée porter plainte à la police et une note d'information a été rédigée. "Ils ne peuvent pas faire de PV car je suis intervenue à temps. Comme mes parents n'ont pas payé, il n'y a pas de préjudice. Mon papa n'en revient toujours pas de s'être fait embobiner de la sorte mais ils lui ont fait peur avec une technique bien rodée. Ce sont de beaux parleurs", conclut Corinne qui souhaite mettre en garde les Waterlootois face à cette arnaque bien huilée.

 
 

 
Retour au début de la page
 
 
 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page