Revenir à l'accueil
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité

UNE :

 
       
Retour au sommaire de la page
 

UNE

 

Actu

 

Economie

 

Culture

 

Sports

 

Light

 

Lifestyle

 

Débats

 

Régions

 

Retour aux articles

 
 
LA LIBRE.BE > UNE >
 

Les raisons du départ surprise de Laurette Onkelinx

Laurette Onkelinx a donc finalement fait le choix d'une certaine radicalité. Elle avait indiqué cet été qu'elle cesserait de cumuler ses fonctions de cheffe de groupe à la Chambre et de présidente de la Fédération bruxelloise du PS. La voici qui annonce carrément son départ de la "vie politique active" d'ici les élections de 2019. "Place aux jeunes, à de nouveaux visages, de nouveaux enthousiasmes", a-t-elle dit mercredi lors d'une conférence de presse organisée à la Chambre. "J'aspire à autre chose, j'ai envie d'autres défis, de connaître d'autres sensations, d'autres utilités."

Dans l'immédiat, elle cède son poste de chef de groupe à la Chambre. Elle devrait également lâcher la présidence de l'office régional du tourisme, Visitbrussels. Et quitter définitivement la politique après les élections de 2019.

Laurette Onkelinx a sans doute perçu que, comme elle l'a dit elle-même à la Chambre, une page politique était en train de se tourner et qu'elle n'était pas en mesure de jouer les premiers rôles dans le nouveau chapitre qui s'ouvre. "Il s'agit d'un enchevêtrement de raisons tantôt à caractère personnel tantôt à caractère politique", résume un camarade PS. Ces dernières années, l'actualité s'est effectivement montrée cruelle pour ce pilier du socialisme belge. Cette décision est, dit son entourage, le fruit d'une longue réflexion dont l'affaire du Samusocial aura été le puissant accélérateur.

Laurette Onkelinx a donc finalement fait le choix d'une certaine radicalité. Elle avait indiqué cet été qu'elle cesserait de cumuler ses fonctions de cheffe de groupe à la Chambre et de présidente de la Fédération bruxelloise du PS. La voici qui annonce carrément son départ de la "vie politique active" d'ici les élections de 2019. "Place aux jeunes, à de nouveaux visages, de nouveaux enthousiasmes", a-t-elle dit mercredi lors d'une conférence de presse organisée à la Chambre. "J'aspire à autre chose, j'ai envie d'autres défis, de connaître d'autres sensations, d'autres utilités."

Dans l'immédiat, elle cède son poste de chef de groupe à la Chambre. Elle devrait également lâcher la présidence de l'office régional du tourisme, Visitbrussels. Et quitter définitivement la politique après les élections de 2019.

Laurette Onkelinx a sans doute perçu que, comme elle l'a dit elle-même à la Chambre, une page politique était en train de se tourner et qu'elle n'était pas en mesure de jouer les premiers rôles dans le nouveau chapitre qui s'ouvre. "Il s'agit d'un enchevêtrement de raisons tantôt à caractère personnel tantôt à caractère politique", résume un camarade PS. Ces dernières années, l'actualité s'est effectivement montrée cruelle pour ce pilier du socialisme belge. Cette décision est, dit son entourage, le fruit d'une longue réflexion dont l'affaire du Samusocial aura été le puissant accélérateur.

Affaiblie

Laurette Onkelinx est sortie affaiblie du scandale. Dans l'opinion publique. Mais également dans son parti, tant au sein du groupe parlementaire de la Chambre qu'elle préside depuis 2014 qu'à l'intérieur de la Fédération bruxelloise du PS, qui l'avait élue présidente en 2014.

A la Chambre, certains collègues wallons n'ont pu que constater le contraste saisissant entre la dureté des propos de la Bruxelloise à l'adresse des protagonistes de l'affaire Publifin et le temps qui lui aura fallu pour lâcher Yvan Mayeur dans celle du Samusocial. "On lui avait pourtant dit, glisse un PS, tu frappes vite et fort sur Moreau, puis tu mets le frein à main sur Mayeur... Ça ne peut pas aller."

Dans le même temps, la cheffe de groupe prenait des positions très en pointe sur le thème de la gouvernance, singulièrement sur le décumul. Mais ses positions tranchées eurent le don d'agacer certains mandataires. Ceux-ci s'estimaient victimes de problèmes de gouvernance dont ils n'étaient pas responsables.

Préparer l'arrivée de Rachid Madrane ?

Foulant au pied les valeurs socialistes, les pratiques du Samusocial ont durement secoué les militants. Ceux-ci n'ont pas caché leur écoeurement. Le fait que Marc Uyttendaele, mari de Laurette Onkelinx, était aussi l'avocat du Samusocial et qu'il a défendu des comportements jugés arrogants d'Yvan Mayeur n'a pas arrangé les bidons de la Schaerbeekoise.

Sa proximité avec Yvan Mayeur qu'elle aura soutenu jusqu'au bout et cette implication familiale auraient pu suffire à lui faire quitter la présidence de la Fédé bruxelloise. "C'eût été la fin brutale de sa carrière politique", dit un socialiste bruxellois. Elle restera donc en place pour, version officielle, maintenir l'unité dans la perspective des élections futures et préparer la relève.

Des personnalités comme les députés bruxellois Caroline Désir et Ridouane Chahid, ou encore le député fédéral Ahmed Laaouej risquent d'être amenés à prendre des responsabilités pour mener le PS bruxellois jusqu'aux élections. Certains, à l'interne, émettent des doutes sur la capacité d'une présidente "en partance" d'avoir l'autorité nécessaire pour diriger la Fédé. "Au contraire, conteste un fidèle, elle aurait pu tout plaquer mais non, elle reste pour mener le combat."

Pour la succession de Laurette Onkelinx à la Fédé au-delà de 2019, le nom de Rachid Madrane circule désormais avec insistance.

Débuts difficiles

Les débuts de Laurette Onkelinx en tant que cheffe de groupe à la Chambre n'ont visiblement pas été faciles à vivre, entend-on aussi. Le fait d'être qualifiée d'hystérique lorsqu'elle montait aux barricades contre le gouvernement Michel a laissé des traces. Non sans alimenter ses réflexions sur son avenir personnel déclenché par la fin de sa carrière ministérielle fédérale. A l'été 2017, la mise en lumière de certains problèmes familiaux par la presse dans la foulée du scandale du Samusocial a également joué dans cette décision surprise. 

 
 

 
Retour au début de la page
 
 
 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page