Revenir à l'accueil
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité

UNE :

 
       
Retour au sommaire de la page
 

UNE

 

Actu

 

Economie

 

Culture

 

Sports

 

Light

 

Lifestyle

 

Débats

 

Régions

 

Retour aux articles

 
 
LA LIBRE.BE > UNE >
 

Des collaborateurs de la Chambre suspectés d'être payés en noir... depuis 18 ans

Deux collaborateurs de la Chambre auraient reçu en noir 500 euros chaque mois depuis 18 ans, rapportent vendredi les journaux flamands du groupe Mediahuis. D'après l'enquête interne de la Chambre ouverte après des soupçons de mauvaise administration, ils percevaient cet argent en échange de la gestion du fonds de pension des députés. Les deux collaborateurs étaient membres du conseil d'administration de l'ASBL Caisse de pension des députés, avec plusieurs parlementaires. Mais ce conseil d'administration n'a jamais vraiment travaillé. Il ne se réunit plus depuis des années et l'un des deux membres est lui-même à la retraite depuis 2011. Pourtant, ce dernier a continué à recevoir son "supplément" tous les mois.

D'après un accord qui remonte à 1999, les deux collaborateurs devaient assurer la gestion du fonds de pension, et ce sans hausse de salaire. Mais, en échange, ils recevaient un complément qui n'apparait nulle part dans les comptes officiels de la Chambre. Ces sommes devaient même être versées à leurs épouses après leur décès.

L'affaire a été découverte à la fin de l'année dernière, un autre collaborateur ayant dénoncé une possible mauvaise administration.

Si les montants sont exacts, les deux individus ont reçu environ 100.000 euros chacun sur une période de 18 ans.

Le président de la Chambre, Siegfried Bracke, a renvoyé le dossier au parquet de Bruxelles.

 
 

 
Retour au début de la page
 
 
 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page